Une moyenne de 95% de la créance en principal, en cas de recouvrement réussi

Un débiteur qui ne paie pas, c’est déjà assez d’ennuis. Il ne faudrait pas y rajouter que vous deviez vous soucier des coûts du recouvrement. Bierens Avocats, recouvrement de créances s’élève contre cette injustice. Nous considérons qu’il est de notre mission de récupérer l’intégralité des coûts du recouvrement sur votre débiteur de sorte que – lorsque le principal de votre créance a complètement été recouvré – vous n’ayez aucun coût ou le moins de coût possible. Agir autrement serait contre nos principes.

Résultat maximum pour le client: voilà la clé de l’approche du recouvrement par Bierens Avocats, recouvrement de créances. L’expérience montre que dans la plupart des cas nous réussissons à régler un dossier de recouvrement de sorte qu’après déduction de tous les coûts, il vous reste entre 85% et 100% de la créance en principal. En pratique, environ 95% de la créance en principal est réglée.

Télécharger mon dossier

Honoraires de résultat

Les créances deviennent plus complexes et demandent un bon accompagnement juridique. Nous mettons volontiers notre connaissance et notre expérience à disposition pour le recouvrement réussi de votre créance et si possible par un recouvrement amiable.

Pour définir notre façon de travailler, nous préférons l’appeler « No Win, No Fee » plutôt que « no cure, no pay ». Si nous ne recouvrons pas, vous ne nous réglez pas d’honoraires de résultat. Une bonne prestation ne va cependant sans quelques coûts et c’est ce que fait croire « no cure, no pay ». Seulement dans les cas où le recouvrement est nul ou partiel, vous aurez des frais administratifs pour un montant fixe de 150,00 €.

Si votre débiteur ne règle qu’une partie de la créance en principal du fait d’une contestation ou d’une insolvabilité, nous comptons alors en sus de ces frais administratifs, des honoraires sur la base d’une grille de pourcentage fixe.

Les dossiers de recouvrement

Les dossiers de recouvrement sont des dossiers où le débiteur ne se défend pas sérieusement. Si le débiteur fait valoir des moyens sérieux de contestation, en vertu des règles de l’ordre des avocats néerlandais, nous avons l’obligation de facturer un tarif horaire. Dans ce cas, nous nous accorderons préalablement avec vous sur l’opportunité de poursuivre l’affaire et du tarif facturé en conséquence.